Pourquoi choisir la Médiation ?

Lorsque le dialogue devient difficile, lorsque des tensions apparaissent dans le climat social ou entre deux individus, lorsque le conflit s'enclenche, il parait évident au Dirigeant, au DRH, au manager, au représentant du personnel, au salarié qu'il est de sa compétence de tenter de résoudre cette situation par lui même.

Toutefois il arrive que malgré toute la bonne volonté, les efforts et l'énergie dépensée, les tensions et blocages persistent ou réapparaissent, alors que l'on pensait que l'affaire était réglée. Alors on invoque la mauvaise volonté ou la mauvaise foi, le caractère obtus ou nocif de l'autre partie. Le fossé se creuse, les crispations explosent. Le rapport de force est là et toute l'énergie vise à dominer l'autre et à lui imposer sa solution, faute de pouvoir le convaincre et à le ramener à la raison.

Comme il est devenu impossible de se faire entendre, l'avocat est alors appelé en urgence et on va requérir un juge pour obtenir gain de cause car il ne fait aucun doute que l'on sera reconnu dans son bon droit. Malheureusement en allant en justice, les parties partagent toutes les deux cette certitude d'avoir raison. Il s'en suit alors une bataille juridique longue, couteuse et parfois incompréhensible tant la justice devient une affaire de spécialistes.

Et contrairement à ce que l'on pense initialement, l'issue de cette bataille est incertaine car les avocats faisant toujours bien leur travail, les arguments des deux parties sont souvent aussi pertinents l'un que l'autre. Et quand  bien même une partie l'emporte en première instance, l'autre partie n'hesitera pas à faire "appel", prolongeant encore l'incertitude de nouveau.

A ce scénario classique, le médiateur propose une approche alternative qui se distingue ainsi :

- ce sont les parties et non un tiers qui vont décider de la solution à apporter,

- le médiateur n'intervient pas pour induire la solution (cas du conciliateur), il est là pour permettre aux parties de rediscuter sereinement de la solution à trouver ensemble et ce quand bien même le dialogue parait aujourd'hui impossible,

- le médiateur suit un processus qui se déroule sur une durée extrèmement courte au regard des délais de justice,

- la décision de justice est publique, la médiation se déroule sous la plus grande confidentialité,

- les solutions trouvées sont durables et permettent de poursuivre une relation car elles ne portent plus ce désir de revanche et de rancune qui persistera toujours aprés une décision de justice qui n'a jamais apaisé un conflit.

Il n'est jamais trop tard pour démarrer une médiation même si une procédure est en cours ; même si vous pensez que tout dialogue est devenu impossible.

           

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site